Aller au contenu principal

Covid19 : Pour une gestion intégrée de la lutte, le gouvernement s’entretient avec les chefs traditionnels.

Publié le : 05 sep 2020
Table d'honneur

Le gouvernement togolais dans sa stratégie pour lutter contre la pandémie du Covid19 veut associer les garants des us et coutumes. Un atelier de sensibilisation est organisé à cet effet ce samedi 5 septembre 2020 à Lomé.Le gouvernement togolais dans sa stratégie pour lutter contre la pandémie du Covid19 veut associer les garants des us et coutumes. Un atelier de sensibilisation est organisé à cet effet ce samedi 5 septembre 2020 à Lomé.

Ils étaient venus de toutes les préfectures du Togo. Bien drapés dans leurs pagnes Kente ou Batakali (boubou traditionnel), les chefs traditionnels du Togo ont rencontré ce samedi le gouvernement et le comité de coordination nationale de la lutte contre la maladie. «Lutte contre la pandémie au coronavirus et les fêtes traditionnelles : rôle des chefs traditionnels », c'est le thème de l'atelier qui a réuni les garants des us et coutumes.  Cette rencontre présidée par le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales a connu la participation du ministre de la culture, du tourisme et des loisirs et le coordonnateur du comité de gestion de riposte à la Covid19, le médecin col. Mohaman Djibril. Celui-ci a présenté la situation de la pandémie sur l’échiquier mondial et dans notre pays avant de plaider pour une sensibilisation accrue en vue de freiner la propagation de la maladie au Togo.

Le ministre en charge de la culture, M. Kossivi Egbétonyo, a  dans son intervention  réitéré  la nécessité de préserver notre culture face à l’envahissement de la culture occidentale mais la pandémie commande qu’on soit également rationnel en respectant les mesures édictées par le gouvernement en collaboration avec les spécialistes. A cet effet M. Egbétonyo a rappelé les dispositions légales prises pour sanctionner les contrevenants avant d’implorer la compréhension des garants des us et coutumes pour leur compréhension et leur soutien au gouvernement dans cette bataille. Le Chef du canton d’Aflao Gakli, Togbui Mawuto DZIDZOLE  DETU X a dans un exposé développé le rôle que doit jouer le chef traditionnel dans cette période de pandémie pour pérenniser les valeurs culturelles dans l’observation des mesures édictées par le gouvernement.

Le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, M. Payadowa Boukpessi s’est dit confiant quant à la capacité des chefs traditionnels à répliquer cette sensibilisation au niveau de leurs préfectures.

 

 

Top