Aller au contenu principal

Sommet Togo- UE: la Chambre de commerce européenne a une existence légale.

Publié le : 13 juin 2019
Le Président de la CCET recevant le récépissé des main du ministre Boukpessi (à droite)

Le ministre de l'administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, M. Payadowa Boukpessi,  a donné à la chambre de commerce européenne au Togo son  récépissé . Ce  document atteste de la  reconnaissance du pouvoir publique de l'existence légale  de cette organisation.

Le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, M. Payadowa Boukpessi a remis au président de la Chambre de commerce européenne au Togo lors de la cérémonie d’ouverture  du sommet Togo- Union Européenne,  le document de reconnaissance de cette association. La Chambre de Commerce Européenne au Togo (CCET) mis en place le 3 juin 2019 est ainsi  officiellement lancée ce 13 juin 2019  en présence des autorités togolaises dont le Chef de l'Etat Faure Gnassingbé et de Jyrki Katainen, le vice-président de la Commission de l’Union européenne.

Cette structure regroupe plusieurs entreprises originaires de l’Union Européenne basées au Togo et celles togolaises développant des activités commerciales ou industrielles avec un ou plusieurs Etats d’Europe. Dirigée par Charles Kokouvi Gafan, Président Directeur Général de Bolloré Transport & Logistics Togo, la CCET ou encore EUROCHAM-Togo s’inscrit dans une logique futuriste et compte attirer vers le Togo, d’autres investisseurs potentiels.

La CCET ou l’EUROCHAM-Togo a pour vocation d’accompagner le développement économique de ses membres et s’inscrira dans un cadre bilatéral Togo-UE. Elle a pour objectif de structurer les échanges commerciaux entre le Togo et l’Europe tout en promouvant l’investissement durable. Cette association  devrait contribuer à l’amélioration du climat des affaires au Togo par l’usage de bonnes pratiques et par un dialogue constructif. Constituant une réponse aux nouveaux enjeux commerciaux et de développement économique du Togo, son rôle selon le premier responsable est de promouvoir les échanges entre l’Europe et le Togo tout en stimulant l’environnement des affaires. La nouvelle chambre entend également « représenter la communauté d’affaires européenne au Togo vis-à-vis des autorités publiques, des organisations corporatistes et des instances européennes ; faciliter le développement de la présence et de l’activité des entreprises originaires des pays européens au Togo ; ou de faciliter et multiplier les échanges avec les Chambres de commerce nationales et régionales des pays européens » a précisé  Charles Gafan, à la tête d’un comité exécutif de 9 membres. En outre, la chambre « apportera un éclairage sur les axes de développement de la coopération européenne et sur les opportunités d'investissements associés ou provoqués » a-t-il ajouté.

Au-delà de la représentation des sociétés européennes au Togo, la chambre a pour mission de faciliter le développement de la présence et de l’activité des entreprises originaires des pays européens au Togo.

A cet effet, elle compte organiser des colloques, conférences, études, semaines commerciales et autre manifestation en rapport avec son objectif. Elle informera sur les axes de développement de la coopération européenne, sur les opportunités d’investissement, d’achat ou de vente de produits et services.

Le  comité exécutif  de l’association est composé de  Frédéric Rivière (Directeur Général/Total-Togo),  Thierry Feraud (Directeur Général de Brasserie de Lomé/Castel), Moyenne Baniab (Directeur Général/Société Générale Togo), Caroline Vonie (Directrice Générale/Boluda-Togo), Yvain Richard-Leroux (Directeur Général/CMA-CGM Togo), Pierre Etienne Latour (Directeur Général/SOGEA-SATOM Togo), Marc Pilard (Directeur Général/Hôtel Onomo Togo) et Eric Goulignac (Directeur régional de CIMTOGO / SCAN-Togo.

« Le bureau et moi-même aborderons les missions à nous confiées avec dynamisme et efficacité afin de jouer notre rôle de moteur de représentation des intérêts de la communauté européenne et de promoteur des investissements durables au Togo », a confié à l’agence de presse togobreakingsnews  Charles Kokouvi Gafan.

 

 

 

Top