Aller au contenu principal

Le Togo célèbre la journée africaine de l'état civil.

Publié le : 08 aoû 2019
Le ministre Payadowa Boukpessi prononçant le discours de lancement.

Pour mieux sensibiliser l'opinion nationale sur l'importance de l'enregistrement des faits d'état civil, le ministère de l'administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales en collaboration avec le projet ProDeGoL de la GIZ a célébré pour la première fois, la journée africaine de l’enregistrement  des faits d’état civil et de l’établissement des statistiques d’état civil.

Lancée officiellement  ce  8 Août 2019 à Lomé, la première journée africaine de l'état civil au Togo est placée sous le thème : « des actes de naissance pour tous, une nécessité pour la protection  des droits humains et pour la promotion de l’inclusion ».  Cette célébration constitue une occasion pour sensibiliser le public sur l’importance de l’enregistrement des faits d’état civil. Elle permet non seulement d’encourager les acteurs de la chaîne de formalisation des faits d’état civil dans leurs efforts mais aussi a le mérite  de rapprocher davantage  le citoyen du service d’état civil pour plus  d’accès aux dits services. C’est également une occasion pour les collectivités territoriales de sensibiliser et de faire connaitre encore une fois l’importance de l’état civil aux populations.

La cérémonie de lancement a été présidée par le Ministre de l’administration territorial, de la décentralisation et des collectivités locales,M.  Payadowa BOUKPESSI. Dans son allocution de circonstance, le membre du gouvernement a laissé entendre que « L’état civil représente le point de départ  d’un développement partagé et inclusif ». Le ministre Boukpessi a énuméré les différentes actions du gouvernement pour améliorer le système de l'état civil au Togo notamment la création par décret en conseil des ministres  d'un Comité technique sur l'état civil avant d’ajouter que « toute personne à sa naissance doit être enregistré dans un état civil pour bénéficier d’un nom, une  filiation, un lieu de  naissance,  c’est-à-dire pour avoir une existence juridique».

Dans son mot de bienvenue, le Président de la délégation spéciale de la commune de Lomé, le contre-amiral Fogan Adégnon, Président de l’Union des Communes du Togo, a relevé que « souvent les populations ne connaissent pas l’importance de l’état civil dans les différentes phases de vie des citoyens en matière de droit et devoirs ».  En apportant la preuve de son identité, dit-il «  l’état civil  justifie les droits qui font d’un homme un citoyen  en lui permettant de participer pleinement à la vie politique et sociale de sa localité et partant de son pays ». Par ailleurs, « les états civils constituent  une source d’information statistique sur  la population dont la taille et l’évolution permettent d’avoir une vision sur les services de bases à mettre en place  et par suite des investissements à rechercher » a-t-il renchéri.

Le Chef de la coopération allemande dont l’institution est partenaire à l’évènement, a précisé que l’état civil est d’une grande importance pour tout citoyen que pour  l’état. « Pour les collectivités territoriales et l’Etat, il permet de disposer des données fiables sur  l’évolution  démographique permettant une meilleure organisation et planification  des actions de développement et  offre la possibilité à l’état de disposer d’un fichier électoral à jour », a-t-il affirmé.

A la  la cérémonie de lancement étaient également présents la ministres de la planification du développement et de la coopération Mme Demba Tignokpa et la ministre  en charge de l'action sociale Mme Tchabinandi Kolani -Yentcharé.

La journée africaine de l’enregistrement  des faits d’état civil et de l’établissement des statistiques d’état civil (célébrée le 10 Août de chaque année) a été instituée par la quatrième conférence des Ministres de l’Union Africaine tenue à Nouakchott du 03 au 10 décembre 2017 et approuvée par le conseil exécutif de l’Union, lors de sa 32e Session ordinaire tenue les 25 et 26 janvier 2018. A Lomé une caravane a marqué également l'évènement. L'apothéose est prévue le 10 août 2019 à Kara.

Top