• Accueil
  • Bonne gouvernance locale au Togo :Les maires à l’école de l’élaboration de leurs comptes administratifs, gestion 2021

Bonne gouvernance locale au Togo :Les maires à l’école de l’élaboration de leurs comptes administratifs, gestion 2021

Bonne gouvernance locale au Togo :Les maires à l’école de l’élaboration de leurs comptes administratifs, gestion 2021

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
[wp_applaud]

Après les élections communales des 30 juin et 15 août 2019 au Togo, la décentralisation connaît de grandes avancées, mais à des rythmes variés surtout dans la production des documents administratifs et budgétaires dans la gestion des communes. En raison de l’obligation que le législateur fait au maire de dresser un compte administratif sur lequel le conseil municipal doit se prononcer au plus tard le 31 mai de l’année qui suit l’exercice clos, conformément à la loi, il est plus que jamais nécessaire d’outiller les maires à produire les comptes administratifs de leurs communes. Ce qui a justifié la tenue simultanée de trois ateliers techniques au profit des maires accompagnés de leurs comptables, les 25 et 26 avril puis les 29 et 30 avril à Kara, Kpalimé et Atakpamé.

Ces ateliers techniques d’appui à l’élaboration des comptes administratifs, gestion 2021 des communes du Togo, sont initiés par le ministre d’Etat, ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires en collaboration avec le ministre de l’économie et des finances, avec le soutien de la coopération technique allemande (GIZ)à traversson programme décentralisation et gouvernance (ProDeG IV). Outre la nécessité d’améliorer la reddition des comptes administratifs au niveau de toutes les communes du Togo, ces travaux ont pour objectifs de permettre à la fois aux communes d’avoir un canevas unifié d’élaboration de leurs comptes administratifs, aux différents acteurs communaux de se familier aux techniques d’élaboration des comptes administratifs, et enfin aux communes de disposer de leurs documents de compte administratif, gestion 2021.

Un exposé de présentation d’une maquette de compte administratif conçu et des travaux pratiques conduits conjointement par des experts du ministère de l’administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires et du ministère de l’économie et des finances, sont au centre d’intérêt de ces ateliers techniques organisés simultanément à Kara, Kpalimé et à Atakpamé.

Le directeur de la décentralisation et des collectivités locales, Pali Essossinam (2ème de la droite)

En donnant le ton officiel à l’ouverture des travaux à l’hôtel Luxembourg de la ville d’Atakpamé, au nom du ministre d’Etat, ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires, le directeur de la décentralisation et des collectivités locales, Pali Essossinam, a rendu hommage au chef de l’Etat, son Excellence Faure Essozimna Gnassingbe, pour la vision éclairée de sa politique de la décentralisation très fructueuse au Togo. Il a mis en exergue l’importance d’un compte administratif en matière de gestion communale qui, selon lui, ‘’est le document par lequel le maire, ordonnateur du budget communal rend compte de sa gestion afin d’assurer la transparence dans la gouvernance des finances publiques locales’’. Occasion pour lui de renouveler une fois encore ses remerciements à la coopération allemande à travers la GIZ pour ses appuis dans le renforcement des capacités des communes.

A l’occasion, la conseillère technique au ProGeG IV, madame Tete Eliane, représentante de la cheffe du programme Bonne gouvernance et décentralisation de la GIZ au Togo, le préfet de l’Ogou, monsieur Akakpo Edoh, et le 2ème adjoint au maire de l’Ogou 1, monsieur Toyo Yao, se sont félicités de la tenue de ces rencontres, en émettant le vœu que les acquis puissent participer efficacement à une amélioration significative de la gestion financière des communes.

A noter que la production des comptes administratifs en matière de gestion des communes, est une obligation faite aux maires par la loiau Togo, conformément aux dispositions de l’article 374 de la loi n° 2007-011 du 13 mars 2007 relative à la décentralisation et aux libertés locales, modifiée successivement le 31 janvier 2018, le 26 juin 2019 et le 11 octobre 2021, et de l’article 167 alinéa 2 du décret n° 2020-0004/PR du 05 mars 2020 portant régime financier des collectivités territoriales.

 Ignace Polorigni, Conseiller en Communication, MATDDT